Nos sponsors

Rendez-leur visite.
La Casa Des Papilles
Pizza Erstein
Take&Go
Pollen & Pistil
Eram
Christelle Clauss Immo
Signe du temps
Dress Code

Nos sponsors

Rendez-leur visite.
Conseil Général du Bas-Rhin
Temps2SPORT
Crédit Mutuel
Ville d'Erstein
Région Alsace
Communauté de communes
Intermarché

REFUS DE PERDRE, OBLIGATION DE GAGNER !

Match capital pour les hommes de JMF en ce samedi soir au sivom de Erstein. En effet les sucriers se devaient de suivre l'exemple de son équipe réserve la veille ainsi que de leur alter ego féminin en s'imposant ce soir là.

Les visiteurs du jour sont Rouffach, eux aussi en mal de point au classement et pour pimenter le tout ex eaquo avec les locaux.

Le ton est ainsi donné en première période, les dix premières minutes pourraient être qualifiées de round d'observation, le score évolue lentement ne donnant l'avantage à aucune formation, 4-4 à la dixième minute. Le mano a mano continuera jusqu'au quart d'heure de jeu. Une baisse de régime des locaux permettra même aux Haut-Rhinois de prendre l'avantage par deux longueurs à dix minutes de la fin de la première période. Le coach de Rouffach demandera ainsi son temps mort sur le score de 7-9 en sa faveur. JMF en profite pour recadrer ses joueurs et leur demande de ne pas lâcher le morceau. Le reste de la période sera un donner pour un rendu pour finir sur le même écart de buts 9-11 à la mi-temps.

Dans les vestiaires, les rouges se rendent compte grâce aux stats de Mr Breysach du nombre assez conséquent de déchets aux tirs, en conclusion logique, moins de déchets égale plus de buts !

Chacun doit se remettre en question, observer le portier adverse, tirer intelligemment pour ne pas le faire "briller" et prendre confiance. La messe est dite.

Consigne respectée car à la 5eme minute de jeu les Sucriers passent devant à la marque 13-11. Joie de courte durée, Rouffach revient vite au score 5 minutes plus tard 14 partout. S'en suit à nouveau une lutte sans merci qui tournera à notre désavantage puisqu' à la 20eme nous sommes menés 18-20. L'histoire se répètera-t-elle une fois de plus ? Eh bien non ! Pas cette fois-ci ! Une phrase a du traverser toutes les têtes des joueurs ! Nous sommes chez nous ! Dans notre salle ! Devant notre public ! On se le doit ! (psaume de captain Clement verset 1 chapitre 1) si bien que deux minutes plus tard Erstein passe devant au tableau d'affichage 21-20 ! 5 minutes restent à jouer les rouges creusent encore l'écart d' un but, JMF demande son temps mort à 1 minute trente de la fin, demande à ses joueurs de ne pas rentrer dans l'euphorie et de garder la tête froide ! Ce soir là, les rouges ont refusé de perdre ! Le match s'achève sur une victoire du HCE sur le score de 23-21.

La victoire s'est fêtée entre les joueurs et son public, encore une fois venu en masse, sous un tonnerre d'applaudissements réciproque !

Merci à vous de toujours être là pour nous et de nous soutenir !

Le boys band : Zen et Bibes dans la cage aux fauves, captain Clem, Mr Wunsch, Scarlatin (1), Nicoco(5), Tu$(1), $am(2), Jule(1), Kuch(4), the number 3(3), Flecki(6)

Ainsi que son staff : Jean-Marc et Christian.

Un manque d'air en deuxième période

Les Ersteinois recevaient un concurrent direct pour le maintien en pré-national.

Tout le monde savait ce qu'il avait à faire sur les combinaisons, comme en défense et ainsi les rouges et noirs prennent les devants en réalisant 25 minutes de rêve, 13/5 pour les locaux.

Les adversaires du soir avec un meilleur mental qu'au match aller, réagissent alors et reviennent à 15-10 à la mi-temps.

La seconde période fut toute autre, plus aucune annonce ou alors annonce mal ou pas entendue, du coup grain de sable dans le mécanisme et un système offensif adverse plus approprié et voilà que les hommes de JMF se font rejoindre à la 26ème 23/23.

Pour finir il ne fallait pas être cardiaque, T-M de Hochfelden à la 29ème et 19 secondes, but dans la foulée puis à 7 secondes de la fin égalisation des potes à Nico.S qui nous fait « une Guigou » sur son aile droite.

26-26 à la fin. Dommage…, nous soulignerons un excellent arbitrage comme d'habitude de M.Clément BADER.

Lolo et Zen gardien, Clém, Seb W (3), JB (4) ,Flecki (6), Juju (1), Tus (1),Kéké (3),Sam (1), Moltes (2) et Nico (5).

JMF et Christain : Staff

CHALLENGE D'ALSACE : FIN

Dimanche après-midi, il fait chaud au Sivom d’Erstein. Le coach prévient tout de suite dans les vestiaires: «Aujourd’hui ce n’est pas la victoire ou la défaite qui compte, mais il faut que chacun se donne à fond et qu’on sorte la tête haute de ce match !».

La première mi-temps est exactement dans cet état d’esprit, combatif, inventif et surtout efficace en attaque et en défense. Kéké, Arnaud et Sam prennent leur responsabilité et impulsent les attaques. Tus en chef d’orchestre maîtrise sa partition et un Seb avec ses fixations percutantes offre de superbes décalages au toujours aussi efficace JB (hihihi). Pour agrémenter cette belle recette il suffit d’ajouter un papy Zen plus que présent au but et Erstein termine cette mi-temps avec un très beau match nul 11-11.

Le discours à la mi-temps est le même et cap’tain Clément en profite pour remotiver ses troupes autour de l’idée d’une belle qualification qui est à notre portée, malgré l’équipe incomplète. La seconde période est malheureusement le contraire de la première. Tus a oublié sa baguette au vestiaire (OK ?!), la défense oublie ses bras (et oui les gars il faut mettre des taquets bande de moules) et les attaques se concluent par de superbes pertes de balle qui sont transformées sans aucune forme de remord par l’adversaire qui s’assure ainsi une victoire facile.

Malgré deux superbes interceptions de Flecki et quelques éclairs de folie en attaque pour ne pas trop se laisser distancer, Erstein n’avait plus qu’à compter le nombre exceptionnel de deux minutes (21 en tout!) et de cartons rouges distribués (4 en tout, 2 de chaque coté- NDLR!). Score final 24 à 31. Merci à Pimouth et à Valentin pour leur aide précieuse.

Bien sûr cette défaite n’a rien de dramatique, et on sait tous que lorsque l’équipe perd on ne peut s’en prendre qu’au Coach, alors caca boudin à JM c’est de ta faute.... Ce qui compte c’est le championnat, évidemment un plus en coupe aurait été plus sympathique, mais veuillez bien croire le conseil d’un vieux coyote usé, avec une équipe complète, l’issue de notre prochain match contre eux ne fait aucun doute.

Clem 1(houhou), Seb 3 (bof), JB 5 (super), Fleck 8 (peut mieux faire), Renaud, Val, Tus 1 (ok), Keke 3 (fatigué ou quoi ?), Sam 3 (encore 2 et c’est bon), Zen 9 (allez papy), Lolo 4 (aïe), Christian 1 (stylo), JM (t’étais là ?)

BESOIN DE GUERRIERS !!!!

Ce samedi déplacement chez l’ancien pensionnaire de Nationale 3, Molsheim, sans Clément qui est toujours attendu…Nous rentrons bien dans ce match mais cela va durer 5mins, Molsheim nous fait déjouer et surtout notre défense n’aide pas du tout notre gardien Laurent. 1 puis 2 buts nous sépare jusqu’à la 20ème 11-9, nous surnageons grâce à Nico S. Et durant les 10 dernières minutes de cette 1ère mi-temps, Molsheim enchaine contres et buts beaucoup trop facilement et rapidement, le HCE cumule des immanquables, les recevants regagnent les vestiaires sur le score de 18 à 13. Que dire ? 1ère mi-temps catastrophique !!!

Après le discours musclé de JMF, nous rentrons sur le terrain tel des guerriers voulant montrer que nous existons encore. Moltès et Arnaud sont au diapason en défense, nous montrent la voie et enchainent les contres sur les attaquants adverses, Sam est infranchissable et c’est ainsi que de 20-15 à la 38ème nous remontons à 22-20 à la 46ème. Notre attaque se porte beaucoup mieux sous la houlette de Tuss (Ok ?) qui varie les combis, Seb nous gratifie de ses fameux lobs, JB et Kéké nous marquent des buts opportuns et au combien importants et c’est ainsi que nous parvenons à égaliser à 5mins du terme 24-24. S’en suit quelques approximations, des parades de notre expérimenté Zen au but, une finition sans faille de Juju mais le score est toujours aussi serré, la fin du match est sifflée, 26-26.

Nous pouvons regretter de n’avoir vraiment joué que la 2ème mi-temps et malgré tout nous sommes heureux de trinquer (sur le parking !!) en l’honneur de Sam pour son anniversaire.

Pour l’avenir, continuons à être des guerriers sur le terrain mais cela dès l’entame du match.

Aux buts : Lolo (5 arrêts) et Zen (6 arrêts) Mathieu W , Seb W (3), JB 2, Nico S (9), Arnaud (2), Juju (2), Tuss (2), Kéké (5) et Sam (1).

Dambach - Erstein: 25-29. Besoin de gaucher?

C'est avec une équipe renforcée que le hce se déplace chez un de ses concurrents directes, Dambach.
Les consignes sont claires, rentrer au bercail avec 3 points dans la musette.

Le match commence de plus belle manière pour les visiteurs. La défense est solide et bien en place. En attaque les combinaisons fonctionnent à merveille.
2-7 à la 9ème minute. C'est  à ce moment là que le coach des locaux prend un judicieux temps mort afin de recadrer ses troupes. Un petit coup de moins bien des rouges (fautes d'attaque, manque de communication en défense...) permet a Dambach de rattraper son retard : 12-14 à la mi temps.

Début de la deuxième periode. Erstein resserre la défense grâce notamment à Molteus et un Sam auteur d'un match exemplaire à son poste d'arrière droit defensif. En attaque, le HCE retrouve des solutions à 6m et un Nico S. auteur d'un très bon 8/11 aux tirs. Les rouges font le travail et déroulent pour finir sur un score de 25-29.

Victoire importante et pleine d'espoir pour la suite de la compétition.
Lolo 15 arrêts, Zen 8 arrêts, Clem (1) Seb (1), JB (2), Nico S (8) Fleck (6) Julien (3), Tuss (1), Kéké (6), Sam (1)

 

Page 14 sur 21

Joomla templates by Joomlashine (layout based on jsn_mico_free template, style by Benoit W.)
Masquer pub