28/03/18 Coupe Alsace 1/2, Erstein-Essahb1, 7-34 : la frousse aux trousses

Demi finale de coupe d'Alsace, nous avons la chance de jouer à la maison. L'adversaire est l'ESSAHB, une grosse équipe déjà croisée en championnat, rencontre perdue 6 à 28. Le sort de cette demi-finale ne fait aucun doute. Prenons ces 60 minutes pour travailler. Nous retrouvons Nina qui vient à nouveau compléter l'effectif.

L'ouverture du score est pour Erstein avec Lorine en pivot. Les Rouges tiennent les premières minutes mais la machine bleue retrouve vite ses marques et prend le match en main définitivement.

Les Ersteinoises jouent trop timidement pour inquiéter les citadines de l'euro-métropole. Notre côté droit est quasi paralysé rien qu'à savoir que Claire Koestner les attend aux 9m ! Dommage car c'est dans ces situations qu'il faut saisir sa chance, jouer avec un peu d'audace et prouver ce que l'on sait faire. Il y avait la place de jouer vers le but en mettant plus de vitesse.

Les consignes sont passées pour la 2e période. Mais nos défauts de placement, de jeu sans ballon, de changements de rythme persistent. Toujours ce sentiment d'infériorité présent dans la tête des filles et qui bloque notre jeu. Les rares occasions seront pour Irem et Lorine. Irem qui a compris qu'elle pouvait jouer sur sa vitesse et Lorine qui joue son côté « rentre-dedans » à l'aile. Ça paye pour les filles qui osent, il y a des buts à la clé. Sarah et Léa en demi centre ont pris des initiatives, mais avec un temps de retard ou sans aller jusqu'au bout de l'action.

Aux 7m, mention très bien pour Eva qui n'a pas tremblée et inscrit ainsi 2 buts.

Nos pertes de balles et nos tirs faciles ont donné autant d'occasion de but pour les adversaires. En défense, problème du pas vers l'avant et manque de mobilité. Mais tout n'était noir pour autant.

Défaite 7-34, le score est lourd mais mérité quand on joue avec le frein à main tiré.

Les joueuses : Clara, Célestine, Assia, Irem, Eva, Juliette, Léana, Nina, Lorine, Léa et Sarah.

Merci à Serge et Mme Koestner pour la table

Vous devez être enregistré sur le site pour poster des commentaires.