Nos sponsors

Rendez-leur visite.
La Casa Des Papilles
Signe du temps
Dress Code
Pollen & Pistil
Christelle Clauss Immo
Eram
Take&Go
Pizza Erstein

Nos sponsors

Rendez-leur visite.
FischerKientzi
Région Alsace
Crédit Mutuel
Temps2SPORT
FIDUEST
Intermarché
Communauté de communes
Conseil Général du Bas-Rhin

Altkirch - Erstein 1: 38-23. Saturday bloody saturday...

Pour la rencontre de ce samedi soir le HCE qui était d'une composition des plus inattendue (de par le fait de l'ascencion fulgurante de l'équipe 4 à l'équipe 1 de notre président sur la feuille de match en qualité de joueur) se rendait dans le Haut-rhin affronter le leader du groupe.

1ère mi-temps : on a essayé...

Le jeu deployé par le HCE est plus qu’honorable, la défense est présente, rendant coup pour coup à l'adversaire de plus aidée par un Zen en feu (lui même aidé par l'expérience et le vin chaud bu avec modération sur le trajet). Grâce à une application sérieuse en attaque de chacun, les rouges arrivent à coller au score jusqu'à la 20ème minute. Le reste de la période tournera nettement à l'avantage des locaux et la mi-temps fut sifflée sur le score de 17 à 10.

2ème mi-temps : ne pas baisser les bras et sortir la tête haute !

La seconde période aura eu l'avantage de nous démontrer les qualités de Tu$ en tant que demi centre, la volonté de Frédo même sous la fatigue à aligner les buts, la vitesse de Mr Wunsch, l'application de Loleus qui pour un soir était à la réception des contres et non à la relance, la capacité de Julien à nous faire de la place entre les rocs haut-rhinois, le sang froid de Frantz, la présence de Jean sur la feuille de match et les durs choix du coach JMF à faire tourner son banc... !!

Mais hélas, malgré tout cela, le miracle n'a pas eu lieu, le leader de la prénat à l’effectif conséquent, remporte le match sur le score de 38-23 face aux rouges qui n'ont pas à rougir de leur prestation.

Liste des combattants : Fredo (4), Wunsch (2), Loleus (4), Flecki (5), Julien (2), Frantz (1), petit papa Zen, Jean, le tout encadré par le staff Christian et Jean-Marc.

Erstein - FCM 24-30 : une défaite qui fait mal !

Quatrième match à domicile pour les Ersteinois et le SIVOM est tombé pour la première fois de la saison.

Les locaux, deux semaines après leur première victoire à l'extérieur, espéraient bien enchaîner trois succès pour la première fois de la saison. Malheureusement les choses commençaient bien mal puisque les joueurs n'y étaient pas pendant les premières minutes (2-9). Néanmoins grâce à une défense resserrée et à plus de réussite en attaque les joueurs locaux parviennent à revenir au score (11-11), notamment grâce à un but tout en finesse signé par Schneider pour son retour en équipe première. La fin de la première mi-temps verra même les sucriers réussir à prendre l'avantage et mener au score à la pause (14-12).

Pendant la mi-temps les consignes furent claires : il ne fallait plus laisser espérer les visiteurs et les étouffer dés la reprise.

Mais en deuxième période rien ne se passa comme prévu. Les rouges réduits à cinq suite à une exclusion juste avant la pause voyaient les joueurs haut-rhinois revenir à leur niveau et ce n'était là qu'un début. En effet, les joueurs hésitaient, et avaient beaucoup moins de réussite qu'en fin de première période. Le fait de passer une très grande partie de la mi-temps en infériorité numérique n'était pas fait pour aider d'ailleurs. Les locaux furent souvent sanctionnés d'exclusion et même d’une disqualification directe qui pouvait paraître bien sévère.

Le tort de l'équipe a alors été de ne pas garder la tête froide afin de gagner le bras de fer qui s'était engagé. Les Mulhousiens en ont profité et ont réussi à s'échapper au tableau d'affichage au point de l'emporter plus largement qu'ils ne le méritaient (24-30).

L'équipe doit maintenant faire preuve d'orgueil et montrer ce dont elle est capable dès ce week-end. La meilleure réponse à ce qui s'est passé la semaine dernière sera une victoire collective chez l'actuel deuxième du classement.

Les joueurs:
Schwartz et Goussas (gardiens)
Wunsch(2),Flecksteiner(9), LeauneE(2),Wittmann(5),Finger(4 ),Schneider (2), Ehrhart, Boutonnet et Wirtz

Hœnheim – Erstein 1 : 32-33, On ne retiendra que les 3 points…et peut-être aussi un air de sérénité…

Pour leur 4eme match de championnat à l'extérieur, les sucriers espéraient enfin conjurer le sort et enfin revenir d'un déplacement avec le sentiment du travail bien fait. Bien que leurs hôtes soient derniers au classement jusqu'ici, le doute était bien présent dans les têtes en arrivant sur le terrain.

En l'absence de deux principaux avants mais avec le renfort de l'expérimenté Finger, l'équipe d'Erstein se présente au nombre restreint de 10 joueurs à l'entame du match face à une jeune et explosive équipe de Hœnheim au grand complet.

Le début de match est un mano a mano entre les deux formations qui se tiennent en une poignée de points pendant une bonne part de la première mi-temps. Les Ersteinois courent tout de même le plus souvent après le score en n'arrivant ni à poser leur attaque, ni à réaliser les combinaisons qu'ils avaient si bien placé 7 jours auparavant. A ce moment là, ils ne doivent leur salut qu'à leurs fortes individualités en attaques (Flecksteiner et Schaerlinger) et à un Schwartz des grands soirs en défense. Au fur et à mesure que le temps avance, le score se met à pencher en faveur des rouges, grâce entre autre aux fameux tirs à la hanche de Finger qui finira meilleur marqueur du match !

A noté le faible parti des portiers adverses qui avaient certainement oublié leurs paires de mains aux vestiaires avant la partie… Finalement vue le déroulement des choses les joueurs du coach Flecksteiner rentrent au vestiaire miraculeusement avec 4 buts d’avance (13-17).

Dans le vestiaire l’heure était alors à la mobilisation générale pour freiner l'excès de confiance d'un score encore trop souvent inhabituel cette saison.

Contre toute attente les rouges feront preuve d'une étonnante maturité et même d'une exceptionnelle sérénité lors de cette seconde période. Ils parviendront à tenir leur adversaire à distance toute la première partie de cette mi-temps ceci même avec une défense aux abonnés absents. Le match se débride alors plus au fil du temps. Le demi-centre adverse quitta alors le terrain pour 3x 2 minutes, ce qui aura pour effet de réveiller les blancs qui se mirent à trouver les filets à partir de positions inattendues. Certains jeunes joueurs de Hœnheim prenant ainsi le match à leur avantage. Les Ersteinois parviennent pourtant à rester en tête au score sans s'affoler, l'ensemble des joueurs du HCE prennent tour à tour leur chance en attaque avec une insolente réussite malgré les trop nombreuses pertes de balle, les mauvaises passes et les nombreux avertissements. Le coup de sifflet final sera donné sur l'avantage le plus petit. Se score ne reflète pas tout à fait la partie puisque les rouges ont eu l'air de s'en satisfaire sans avoir forcé dans le dernier quart d’heures, espérons que c'est une bonne impression et non une impuissance généralisée.

Pour cette deuxième victoire d’affilée en championnat qui plus est enfin à l’extérieur, on ne retiendra donc que les 3 points. L'équipe 1 n'a peut être pas fait le match référence tant attendu contre cette équipe sensiblement plus faible mais à fait preuve d'une sérénité encore inconnue jusqu'ici. Est-ce enfin la maturité qui arrive ? Dans tous les cas les joueurs et l'encadrement peuvent revenir sereinement au bercail pour profiter de cette mini trêve.

Bien sûr il faudra se remobiliser d'une autre manière pour les prochaines joutes avant les fêtes de fin d’année contre 3 rugueuses équipes Haut-rhinoise.

Gardiens : Schwartz et Goussas

Joueurs : Ehrhart 5,Schaerlinger 6, Finger 7, Grass 2, Flecksteiner 6, Boutonnet 2, Wirtz 2, Wittmann 3

Erstein 1 - Hochfelden-Dettwiller : 28 - 24 : du bon, du moins bon mais la victoire au bout

Pour le compte de la 6e journée de championnat  l’équipe 1 des sucriers accueillait la formation d’Hochfelden qui la talonnait au classement.

Match à prendre avec beaucoup de sérieux  pour éviter de tomber dans le traquenard et  voir la zone rouge s’approcher dangereusement.  D’autant plus que cette équipe de visiteurs ne comportait plus de visage familier mais avait été totalement remaniée durant l’inter saison où la vieille garde laissa place à la jeunesse.

Le début de rencontre démontra de suite le potentiel et la fougue de cette jeunesse, totalement décomplexée et au gabarit impressionnant. Mais les sucriers restaient malgré tout sur leur garde en répondant présent grâce à son application défensive et une bien meilleure finition offensive que lors des rencontres précédentes.  Malgré un chassé croisé durant la première période où les deux équipes prendront successivement l’avantage au score, nul ne parviendra à faire excéder l’avantage à 2 buts et la pause sera sifflée sur un score de parité ( 12 – 12).

La seconde période verra les sucriers démarrer pied au planché en respectant ardument les consignes du coach,  à savoir resserrer sa défense ( sous l’impulsion de Matthieu) et rester appliqué et patient offensivement. C’est ainsi que les locaux parviendront à creuser un écart conséquent pour ce mettre à l’abri, et une fois n’est pas coutume gérer la rencontre à l’expérience (grâce à son maitre à jouer Jérémy). Les ailiers Guillaume, Daniel et consorts se chargeant de la finition.

La rencontre sera sifflée sur le score de 28 à 24.

Erstein préserve toujours son bastion inviolé mais pour de meilleurs résultats il sera nécessaire de conquérir d’autres contrées (dès le week-end prochain à Hoenheim) pour franchir un réel palier.

A noter une fois de plus la remarquable partie de notre duo de gardiens controversé, Laurent «supporter bleu & blanc Strasbourgeois » et Sébastien «  supporter grenat Messin ». Sans oublier le formidable retour de  Michel « Mr télécom » qui ce soir là n’avait pas mis sa ligne en dérangement.

Gardiens : Schwartz et Goussas

Joueurs : Ehrhart , Schaerlinger, Finger,  Leaune , Grass , Flecksteiner , Boutonnet , Wirtz, Wittmann et Kuchler.

Mulhouse/Rixheim - Erstein : 24 - 18. Cruelle désillusion

En se rendant dans le Haut Rhin à Rixheim pour y croiser L’AS PTT les ersteinois étaient plein d’espoirs et d’ambitions.

Les consignes étaient claires, mettre du rythme, être solidaire en défense et concentré en attaque. Le début du match est poussif des deux cotés, les défenses prennent le pas sur les attaques et le score n’avance pas 2 à 2 à la huitième minute. Les rouges d’Erstein ont déjà perdu plusieurs ballons par maladresse où précipitation. Ce manque de concentration ne va pas lâcher les visiteurs tout au long de la partie. Les recevants sont tout aussi maladroit et de ce fait le public assiste à une partie d’un niveau plutôt moyen. En fin de mi temps les locaux prennent un petit avantage de trois buts 10 à 7, grâce surtout à la bonne partie du gardien des visiteurs.

En début de deuxième mi temps les locaux profitent des nombreuses exclusions que subissent les rouges pour continuer la course en tête et même accroître leur avance, ils mènent de 4 buts à la quarante cinquième 17 à 13. Moment choisi pour le temps mort pour les ersteinois, temps mort bien utile puisque cela permet de recoller au score 17 à 17 à cinq minutes de la fin. Dans les rangs des visiteurs l’on se dit alors que tout est possible. Mais un week end ne ressemble pas à un autre et les maladresses des visiteurs vont peser lourd dans final. Incapable de se concentrer au tir et en défense, les ersteinois encaissent 5 buts pour n’en marquer qu’un et finir à quatre longueurs des locaux qui méritent leur victoire.

Une remise en question est nécessaire rapidement sinon les désillusions vont être encore plus grande pour ne pas dire plus. De ce match le seul point positif est la très bonne partie des gardiens.

Gardiens : Schwartz et Goussas

Joueurs : Ehrhart 5, Leaune 1, Grass 3, Moser 2, Funck 1, Flecksteiner 1, Boutonnet 2, Wirtz 2 et Wittmann 1

Page 20 sur 21

Joomla templates by Joomlashine (layout based on jsn_mico_free template, style by Benoit W.)
Masquer pub