Nos sponsors

Rendez-leur visite.
Take&Go
Pizza Erstein
Eram
La Casa Des Papilles
Pollen & Pistil
Dress Code
Signe du temps
Christelle Clauss Immo

Nos sponsors

Rendez-leur visite.
Internorm
Communauté de communes
FischerKientzi
FIDUEST
Crédit Mutuel
Temps2SPORT
Conseil Général du Bas-Rhin
Ville d'Erstein

Erstein 11F - Hilsenheim (5-3) : Bien commencer les vacances

Vendredi 5 février, match avancé pour cause de vacances scolaires, les Coccinelles accueillent les Oranges et Noires d'Hilsenheim.

La première mi-temps sera à l'avantage des Rouges, avec 3 buts marqués pour 0 encaissés. Zoé et Juliette trouvant le chemin des filets.

Mais que ce fut dur ! Nous avons eu beaucoup de chance que les Oranges perdent leur balle à 6m ou ne voient pas leur copine démarquée !

Par ailleurs, Clara a de nouveau fait une bonne prestation dans les buts. Bravo !

En contenu de jeu et par rapport aux comportements, la 2e mi-temps a été meilleure que la première. Irem et Abigaïl arrivant à récupérer des balles en défendant bien haut.

Avec un système de doublette pour les changements, le temps de jeu des filles était plus équilibré. A reconduire.

Nous l'emportons 5-3 mais nous aurions tout aussi bien pu faire match nul ou perdre. Il faut arriver à gommer qq défauts individuels.

Voilà quelques conseils.

Eva : profite de ta taille pour faire un passage de bras et laisser ainsi ton adversaire sur place.

Léa E : il faut sauter et aller vers le ballon quand la passe n'est pas très bonne.

Irem et Assia : orientez vos pieds vers le but ou vous devez marquer.

Juliette et Zoé : levez la tête avant de partir en dribble pour éventuellement faire une passe à une copine devant.

Célestine : préfère les passes à rebond plutot que les passes en cloche.

 

Les Coccinelles du jour : Clara, Zoé, Abigaïl, Léa E, Méline, Irem, Léa T, Assia, Juliette, Louane, Célestine et Eva.

Benfeld 11F - Erstein, 4-3 : manque de biceps

Après une nette victoire contre la réserve de Dambach, les Coccinelles d'Erstein terminent leur mini-trêve (2 fois exempt consécutivement) par un déplacement à Benfeld.

En match de poule, on avait pu assister à un beau derby entre ces deux formations, les Rouges l'ayant emporté d'un but. Après qq mois de progression de part et d'autre, quelle sera l'issu de ce match ?

Les choses commencent bien pour les Rouges, nous ouvrons le score et Clara stoppent qq tirs.

Plusieurs tirs rouges 6 ne font pas mouche, mais seulement 3 arrêts enregistrés pour la gardienne adverse. Cela veut dire 3 tirs non cadrés ! Nous avions les occasions mais pas encore assez de précision.

Benfeld en profite pour refaire son retard et passera devant avant la pause, profitant d'une défense pas bien organisée. Si on défend à 3 sur la porteuses de balle, cela laisse 2 joueuses adverses toutes seules…

Rien n'est joué, il reste 15 minutes. Benfeld profite à nouveau des ouvertures dans nos 9m pour marquer un but au millimètre à Zoé. En 2e période ce n'est plus les tirs qui merdouillent (2 buts pour 4 tirs) mais les passes. Les filles essayent des passes longues alors qu'elles n'en ont pas la force. Résultat plusieurs attaques capotent car Benfeld joue bien l'interception par l'intermédiaire de la numéro 2.

Mathématiquement nos occasions de tirer diminuent tandis que celle des Blanches grimpent. Il n'y a qu'à regarder la feuille de match : 22 tirs pour Benfeld contre 15 pour Erstein !

Lorine parviendra bien à marquer et Juliette aussi en fin de rencontre, mais Benfeld gardera l'avantage. Score final 4-3

Les Coccinelles du jour : Clara, Zoé, Méline, Elsa, LéaT, Juliette, Irem, Assia, Lorine, Sarah, Eva et Capt'n Abigaïl.

Erstein -11F / Barr, 3-8 : cruelles mauvaises passes

Dernier match de classement pour les -11Filles. Les « Coccinelles » d'Erstein accueillent les Vertes de Barr.

Les Vertes parviennent à prendre de vitesse les Rouges et Noires. Barr mène 2-0, et après bien des tirs infructueux Erstein marque son premier but par Juliette au bout de 5 minutes interminables.

Pendant 6 minutes le score ne bouge pas, les recevantes arrivent à contenir les visiteuses. Clara fait plusieurs bons arrêts sur sa ligne de but, mais manque qq relances.

L'effectif tourne et les nouvelles n'arrivent pas encore à maîtriser la possession de balle. Barr en profite alors pour marquer à la 11e (1-3). Cependant Lorine arrive à intercepter une balle et file pour marquer un but (2-3) mais les Vertes arrivent à faire le break avant la pause 2-4.

Pour la 2e mi-temps Juliette est postée au but afin de laisser champs libre aux initiatives offensives de ses coéquipières. Malheureusement de trop nombreuses pertes de balles (dont une sur engagement) vont saper le jeu des Coccinelles. Il n'y aura guère que Zoé qui parviendra à concrétiser un tir en but, tandis qu'en face Barr arrive à marquer à 4 reprises. Score final 3-8.

Bilan :

point négatif : gros problèmes de « passe-réception » à rectifier sur les séances à venir, pas assez de neutralisation sur la porteuse de balle.

point positif : plus d'initiatives aux shoots et en montée de dribble.

Les Coccinelles : Clara et Juliette, Zoé, Lorine, Abigäil, Assia, Irem, Léa E, Célestine, Eva et Sarah.

Erstein-11F - Benfeld, 7-6 : un beau derby

Dimanche matin, les petites Ersteinoises accueillaient les voisines de Benfeld.

Les Rouges et Noires, les « Coccinelles » comme elles s'appellent, ont plaisir à se retrouver et à jouer leur tout premier match pour deux d'entre elles.

Une défense « homme à homme » est demandée sur la première mi-temps. C'est à dire repérer et identifier la joueuse en face de soi en début de match et ne pas la lâcher d'un centimètre.

Encore trop peu disciplinées et attentives pour ce genre de défense, nos Coccinelles sont attirées par le ballon et s'agglutinent autour de la porteuse de balle. Situation qui laisse le champ libre aux adversaires. Le temps mort et les changements n'y font rien, les Rouges n'y sont pas ce matin.

Nous nous dirigeons vers les vestiaires pour la pause, le score est de 2 à 4.

Philippe explique la nouvelle défense pour cette deuxième période, nous défendrons en 4-2. De plus, le coache donne qq consignes offensives.

 

La deuxième mi-temps commence mal, Benfeld parvient à inscrire deux buts. Score 2-6.

Temps mort pour Erstein. A priori, trop de consignes à la mi-temps tue les consignes. Le filles sont alors enjointes à appliquer la seule consigne dite du « câlin » qui consiste à neutraliser la porteuse de balle. Hourra ! C'est le déclic collectif !

Les Coccinelles arrivent à marquer à 5 reprises alors que les Blanches n'y arrivent plus. Score final 7-6.

Les parents et grands parents sont en liesse dans les tribunes, et les filles sont heureuses.

 

Au delà du bonheur de cette victoire. Il faut améliorer l'occupation de l'espace en défense, et essayer de faire en sorte que chaque joueuse devienne dangereuse. En effet pour l'instant nous avons 3-4 filles qui arrivent à marquer alors qu'elles en sont toutes capables. Allez, encore un peu de travail et ces défauts seront corrigés. A chaque jour suffit sa peine.

Les Coccinelles : Irem et Zoé au but, Lorine, Célestine, Juliette, Assia, Elsa, Méline, Léa T, Abigaïl et Eva.

ERSTEIN -11F / HILSENHEIM (3-2) : quand la chance vous sourit

Suite àune bonne prestation dimanche dernier à Dambach la Ville contre la réserve, les Mini Sucrettes retrouvaient Hilsenheim à la maison.

Après Léa ESCHRICH, l'effectif des Rouges voit arriver une autre nouvelle, Léa TECHT !

D'autres copines devraient venir grossir les rangs prochainement, ce qui est une bonne chose compte tenu des ptits bobos et des blessures depuis la reprise.

Bubu et Philippe orchestreront chacun une mi-temps. Pendant que l'un prendra des notes, l'autre aiguillera les filles.

C'est parti ! Le début de rencontre est à l'avantage des locales. Un petit moment d'inattention des Oranges et Juliette arrive à partir en dribble et à inscrire le premier but.

Le cours du match s'équilibre et les visiteuses égalisent sur un tir des 9m qui surprend Clara au but. La tireuse d'Hilsenheim se nomme Julia KNECHT, la fille de notre Pascalou des Patators !

Erstein continue à pousser et qq filles osent le tir, notamment Lorine, les Léa et Sarah.

Malheureusement ces tentatives restent veines et on rejoint les vestiaires pour la pause sur ce petit score de 1-1.

Les coaches pointent les défauts des filles tout en les encourageant à faire mieux. Pour la reprise on va essayer de prendre de vitesse les Oranges en profitant du bras de Zoé au but pour d'éventuelles relances sur Abigaïl et Juliette, ces dernières ayant pour consigne de partir en avant dès que Zoé récupère un ballon.

C'est reparti pour 15 minutes très animées. Les équipes essayent tour à tour de prendre l'ascendant. Les consignes de la mi-temps sont testées mais sans succès (mauvaises passes, ou dribbles hasardeux). Toutefois, sur un débordement le long de la touche, Abigaïl arrive à distancer les adversaires en montant en dribble, et un tir un peu chanceux donne l'avantage à l'équipe. Mais Hilsenheim ne se dégonfle pas et marque à son tour.

Les minutes défilent et à force de répéter la consigne de relance de Zoé, cela finit par payer !

Une passe trop forte de Zoé survole Abigaïl, celle-ci courre pour la récupérer et continue en dribble vers les 9m adverses. Parallèlement Juliette monte aussi pour servir d'appuis à Abigaïl.

Hilsenheim parvient à revenir sur la porteuse de balle pour l'isoler qq peu sur l'aile gauche. Juliette seule au centre n'est pas repérée par Abi. Malgré les hurlements de son coach de papa qui l'exhorte à faire une passe à Juliette, Abi prend un tir… et allez savoir par ou est passée la balle mais celle-ci est au fond.

Nous l'emportons finalement 3-2 ! Un score de foot dirons certains.

Nous avons eu beaucoup de chance sur les tirs. Mais la chance sourit aux audacieux dit-on.

Au delà des proverbes, prendre un tir fait partie des comportements à développer chez les jeunes joueurs, et nous pouvons être satisfaits car sur ce match, 7 des 8 joueuses auront pu prendre un tir.

Les joueuses : Clara et Zoé au but, Sara, Léa E, Abigaïl, Lorine, Léa T et Juliette.

Page 10 sur 16

Joomla templates by Joomlashine (layout based on jsn_mico_free template, style by Benoit W.)
Masquer pub