Nos sponsors

Rendez-leur visite.
Communauté de communes
Forgiarini
Intermarché
Temps2SPORT
AlloIncendie
Conseil Général du Bas-Rhin
Région Alsace

Nos sponsors

Rendez-leur visite.
Petry
RhinClimatisation
Ville d'Erstein
Crédit Mutuel
FischerKientzi
FIDUEST

Equipe 4 Masculine

Equipe 4M: Un point gagné ou un point perdu?

En partant gaillardemment vers la citadelle villoise, les courageux reîtres ersteinois ne s'attendaient à déboulonner le 3ème de l'empire de la D1. En effet, l'armée villoise avait quand même mis 9 longueurs aux barbares marckolsheimois, ceux-là même qui les avaient martyrisés il n'y a pas si longtemps.

Mais il y a des fois où la logique... n'est pas logique! Avec le généralissime Michellus au commande, droit comme un I, plutôt comme un "Huns", les rouges, partis comme en croisade, ont fait plus que résister. Après un début de bataille où les trébuchets et autres balistes envoyaient tantôt des boulettes en papier, tantôt de vrais boulets mais complètement hors de la cible, la lourde armée rouge verrouilla dans un premier son camp de base pour pouvoir lancer plus sereinement ses attaques.

A ce petit jeu, l'une et l'autre armée ne voulant pas céder le moindre pouce de terrain, le score évolue peu. A la mi-temps, les bleus mènent de 2 estocades.

A la reprise, les visiteurs ont oublié de remonter sur leurs destriers, manquant alors de vitesse, ils se retrouvent à 3 longueurs. 

Il n'était cependant pas dit qu'ils rendraient les armes sans ferrailler. Les tranchées de nouveau opérationnelles, le camp de base fortifié, ils repartent à l'assaut et les maladresses adverses leur permettent non seulement de revenir mais surtout d'entamer la confiance des assiégés. Si bien qu'après 15 minutes, 1 seul projectile traversa la défense rouge...

Si bien qu'à l'entame de la dernière minute, les rouges ont la balle, il ne reste qu'une poignée de seconde et ils ont portée le coup presque fatal: ils mènent d'un but et viennent de récupérer la possession. Dans un moment  de panique, au plus fort de la mélée, un des combattant se retrouvant isolé perd alors la balle, permettant aux locaux de crucifier le dernier rempart, laissé à son triste sort...

Alors oui, avec seulement 10 secondes à jouer, la balle en main, un but de plus et la victoire nous tendant les bras, c'est peut-être un point de perdu. Mais avec seulement 10 guerriers au moment de lancer l'assaut, tout le monde aurait signé pour ce match nul. Bilan final: 16-16. 

Au commande: Michel A

Pour l'assaut: Johann, José, Steph, Cyrille, François, Renaud, Maxime, Minh, Jules, Benoît

Commentaires  

#1 Grass Philippe 17-11-2015 17:06
Comparé au déplacement cata de l'année passée, ce résultat n'est pas si mal. D'autant plus que vous perdiez à la mi-temps. Allez, vous gagnerez à la maison!
Merci pour l'article Sire Benoit!

Vous devez être enregistré sur le site pour poster des commentaires.

Joomla templates by Joomlashine (layout based on jsn_mico_free template, style by Benoit W.)
Masquer pub