Nos sponsors

Rendez-leur visite.
Conseil Général du Bas-Rhin
Temps2SPORT
Intermarché
Forgiarini
Communauté de communes
Région Alsace
AlloIncendie

Nos sponsors

Rendez-leur visite.
RhinClimatisation
FIDUEST
Crédit Mutuel
FischerKientzi
Petry
Ville d'Erstein

Mutzig - Erstein 1F: 14-26. Une victoire, sans plus...

Ce  w.e, les Sucrières rencontraient Mutzig le dimanche matin (horaire non apprécié par l’équipe…). Un match qui devait être facile à remporter puisque les adversaires étaient dernières au classement sans aucune victoire et se présentaient diminuées de 4 joueuses.

Cependant, dès les premières minutes les pertes de balles sont nombreuses, les montées de balles ne sont pas finalisées et le jeu collectif que les Ersteinoises savent mettre en œuvre habituellement n’est pas au rendez-vous non plus. Résultat, le score est de 11 à 7 pour Erstein à la mi- temps ce qui ne satisfait pas, et on le comprend, coach Oliv’ et les filles. Les consignes dans les vestiaires sont simples : en attaque fixer correctement et en défense être toujours à deux sur une joueuse.

Après une deuxième mi-temps un peu moins laborieuse mais tout de même loin du niveau affiché la semaine précédente, le score final et de 26 à 14 pour les rouges. Bravo tout de même aux présentes !

Les matinales : Barbie, Cosinus, Aurel, Marjo, Bip bip, Fanny, Céline, Minidoux, Pépé aux buts.

Le leader chute face aux Sucrières

Mairie-CUS, leader invaincu, se présentait ce samedi au gymnase Romain Rolland pour y affronter une équipe ersteinoise pour la première fois de la saison au grand complet. Les coéquipières de Sabrina ont déjà rencontrer l'équipe strasbourgeoise en coupe, mais coach Olive les prévient durant la causerie que ce ne sera certainement pas le même match.

Et bien sûr cela se vérifie d'emblée puisque les rouges et les noires se rendent but pour but durant toute la première période. La défense des sucrières fonctionne parfaitement bien mis à part quelques erreurs sur la meilleure joueuse adverse qui provoque régulièrement nos joueuses en 1 contre 1 et arrive à décaler son ailière. En attaque les sucrières ont un peu plus de mal à trouver des espaces mais réussissent tout de même à mettre à mal la défense des visiteuses par quelques actions de bon niveau. La mi-temps sera atteinte sur la marque de 9 à 8 en faveur des rouges.

En début de seconde période, l'histoire de la 1ère mi-temps se répète jusqu'à la 50' de jeu. Les 2 équipes ne se quittent pas au score mais le travail de sappe de la défense des partenaires de Maïté, auteur d'une excellente partie dans ses buts, commence à porter ses fruits. Les filles de Mairie-CUS jouent de plus en plus loin de notre ligne de défense pour ne pas se faire "scotcher" et se reposent sur leur seule joueuse capable de faire la différence. Et comme les rouges exploitent parfaitement les situations de contre qui s'offrent à elles sur des ballons récupérés, le score passe à +4 alors qu'il reste 5' à jouer.

Le match semble gagner mais coach Olive recadre tout de même les choses en demandant de ralentir les montées de balles et de joeur à la limite du refus de jeu en attaque. Mais comme les strasbourgeoises n'y croient plus, Marjo et le reste des filles se font plaisir en terminant la rencontre en roue libre sur le score assez net de 20 à 15.

Bravo les filles pour ce match qui devra servir pour les suivants. Si nous avions pu proposer la même chose sur d'autres rencontres...mais avec des si...

Félicitations à toutes !!!

Pépé aux buts, Marjo, Barbie, Barbie 2, Aurel, Cosinus, Céline, Val, Fanny, Brindillas, Bip-bip, Minidoux.

Coupe de France : Promenade de santé

Comme tous les dimanches matins (et lendemain de soirée) le réveil fut difficile pour les rouges, qui se sont rendus à Horbourg-Wihr.
Dès l'échauffement, les vertes veulent nous leurrer car elles sont déjà sur le terrain alors que nous arrrivons à peine. Les rouges arrive en douceur, comme des fleurs, mais a peine écloses !!

Les vertes auront bien vite le rouge au joue : dès les 5 premières minutes, elles encaissent, d'affilé et tranquillement, 6 buts. Et ça continue... L'effectif vert compte 2 joueuses dangereuses, bien vite repérées et maîtrisées, mais les rouges se laissent malgré tout souvent duper par la pivot adverse qui est partout ! Sabrina n'hésite pas, et depuis son aile, va pénétrer la défense adverse sans trop de difficulté. L'absence de "colle" va porter préjudice a certaines rouges, et les pertes de balles sont nombreuses. Heureusement, tout se joue en défense, où nos sucrières sont solides et unis, où on assistera également a pas mal de très beau "contres" en béton. Les vertes sont déstabilisées et ne trouvent aucunes solutions, si ce n'est par des tirs surprises ou des contres qui prennent Maîté à contre-pied.

10 à 5 à l'entrée aux vestiaires et rien est joué.

Coach Olive fait sonner le réveil à certaines ! Il est temps de se réveiller car la partie pourrait être encore plus belle !
Un retour plus hargneux et un début de deuxième période qui s'annonce plus sportif et surtout plus intense pour les rouges, qui sortent enfin de leur létargie. Elles nous rejouent le même début de match que la première mi-temps mais avec encore plus de conviction et laisse leurs adversaires loin derrière en leur assainant dès 5 minutes de reprise, à nouveau 6 buts dans la vue.
L'écart se creuse de plus en plus et les vertes se laissent déstabilisées rapidement, comprenant que malgré leur bonne volonté, les rouges n'ont pas l'intention d'en rester là !

C'est finalement sur un score finale de 26-10 que les Ersteinoises reprendront dignement le chemin du retour !

En laissant au passage un petit groupe en panne de voiture qui ralliera finalement Erstein avec 2h30 de retard sur les autres. Mais bon, tout c'est bien terminé autour d'un plat de bolo mangé vers 15h45...

Les lève-tôt : Gégé, Fanny, Elise, Marjo, Maïté, Aurel, Sabrine, Céline et Steph F

On en redemande

En accueillant l'Elsau, la 1 féminine partait un peu dans l'inconnu face à une formation promue cette saison. Olivier peut toutefois compter sur l'ensemble de son effectif pour espérer continuer le carton plein de points à domicile.

Le match ne démarre pas sous les meilleures auspices pour les rouges qui laissent trop jouer leurs adversaires. Et comme en attaque les Sucrières se précipitent et perdent des ballons, c'est fort logiquement que les visiteuses mènent 2-0. Fort heureusement, ce sera la seule fois de la rencontre que les bleues seront devant au score. Aurel ou Sabrina musellent complètement la seule joueuse capable de tenir la dragée haute aux Ersteinoises et le reste de l'équipe se met au diapason pour convertir les ballons récupérés en montées de balles rondement menées (le travail fait à l'entrainement commence doucement à porté ses fruits). Bref les rouges déroulent et à la mi-temps le match est quasiment gagné puisque Erstein mène 22-11.

En bon coach Olivier met tout de même ses joueuses en garde qu'il ne faut pas relâcher la pression et continuer à jouer comme si de rien n'était. Consignes entendues et appliquées à la lettre par l'ensemble des filles qui atomisent littéralement les filles de l'Elsau. Score final sans appel : 42-19.

Une rencontre quelque peu ennuyeuse pour les spectateurs, mais on essaiera de maintenir le suspense la prochaine fois

Félicitations à toutes pour l'implication de chacune, continuez comme ça.

Equipe1F-002-site

10 minutes qui font mal...

La 1 féminine se rendait samedi soir à Drusenheim pour y rencontrer un adversaire dangereux mais à sa portée. D'après les souvenirs de la saison dernière, les filles locales défendent très bien mais ont un peu de mal à trouver la faille en attaque placée, ce qui ressemble beaucoup au jeu des Ersteinoises. On se dit dans les vestiaires qu'il faudra donc être hyper costaudes en défense, très patientes et réalistes en attaque.

Le match démarre avec 20 bonnes minutes de retard, l'arbitre désigné faisant défaut on fait appel à un arbitre local.

Les rouges rentrent bien dans le match et trouvent les solutions en attaque par le biais de Marjo qui arrive à transpercer la défense adverse. Malheureusement la défense ne fonctionne pas vraiment et se fait régulièrement avoir sur des blocs-deblocs d'école. On atteind la pause avec 1 but d'avance. Mise au point du coach, on passe en défense 0-6 pour empêcher les remises au pivot et contrer les tirs à 9m.

Tactique qui fonctionne bien jusqu'à 16-16, mais du coup le coach adverse prend Marjo en stricte et applatie lui aussi sa défense. Suivront 10 bonnes minutes de disette de part et d'autre au tableau d'affichage. Les arrières sucrières n'arrivent pas à trouver le chemin des filets adverses et pire, laisse tomber des ballons que les bleues s'empressent de convertir en contre-attaque en battant notre repli défensif quelque peu négligé. En résulte un +3 pour les locales qu'on n'arrivera jamais à combler malgré la double stricte.

Page 31 sur 32

Joomla templates by Joomlashine (layout based on jsn_mico_free template, style by Benoit W.)
Masquer pub