Nos sponsors

Rendez-leur visite.
Région Alsace
Intermarché
Communauté de communes
Temps2SPORT
Forgiarini
Conseil Général du Bas-Rhin
AlloIncendie

Nos sponsors

Rendez-leur visite.
FIDUEST
Ville d'Erstein
FischerKientzi
RhinClimatisation
Petry
Crédit Mutuel

HCE -16 vs DAMBACH : 38-29 Ce n’est pas le nombre de joueurs qui fait la force… !!!

Dambach l’aura compris ce samedi après-midi face aux 7 vaillants ersteinois.

Les visiteurs se présentent à 12 joueurs, plus de place sur la feuille de match, alors que les sucriers sont à 6 joueurs  (-14 ans), mais Arnaud GUNTHNER est venu en soutien, après avoir  tout d’abord  encouragé ses copains face à Benfeld.

Sur le banc de touche Cyrille Dintrich en remplacement des coachs titulaires retenus,  se retrouve bien seul mais de bon conseil pour les jeunes. Dès l’entame les sucriers ne se laissent pas intimider, ni par le nombre des joueurs ni par leur taille…. Les sucriers sont solidaires en défense, avec quelques petites failles cependant à l’aile et le pauvre Pierre aura du mal à arrêter les tirs des ailes du N° 5 rouges et noirs (faiblesse à travailler à l’entraînement !!).

En attaque, les jeunes ersteinois ont brillé, de nombreux gestes techniques de Yannick, d’Adam et de Julien, des mouvements collectifs qui profitent aux autres joueurs comme Pierre-Luc en arrière, ou Thomas à son aile. Et Yannick n’oubliera pas Arnaud en pivot, qui même si les tirs n’étaient pas toujours au fond des filets, aura su se placer et créer des espaces à ses potes. Les interceptions d’Adam et les contre-attaques laissent Dambach bouche bée.

Le public venu nombreux ce samedi après-midi pour soutenir les équipes de jeunes, aura apprécié ce beau jeu ersteinois et surtout la domination des rouges et blancs durant toute la rencontre.

Les ersteinois après trois victoires pour trois matches sont leader de leur poule.

Les joueurs : Pierre dans les buts, Yannick (12), Adam (13), Julien (7), Thomas (3), Pierre-Luc (2), Arnaud (1)

 

Equipe -16 - SUC: 13-28. A seulement 6, il n'y avait rien à faire.

Pour le deuxième match consécutif contre le SUC, les protégés de Valentin et Alain se retrouvaient à seulement 6 sur la feuille de match. Déjà handicapés par un effectif réduit depuis le début de saison, un blessé s'est à nouveau ajouté à la liste des indisponibilités. En l'occurrence, Pierre se retrouve cloué sur le banc pour une entorse qu'il s'est faire lors du dernier match contre cette même équipe.

Comme il n'y avait rien à espérer face aux premiers du championnat avec cet effectif, consignes étaient données aux joueurs de se faire plaisir avant tout en restant sérieux et solidaires en défense.

Florian dans les buts, la ligne d'arrière se trouvait bien démunie. En début de match, Yannick pourtant leur fait la misère en attaque et comme en défense ça tient plutôt bien, les rouges font illusion pendant quelques minutes. Mais c'était inéluctable, la fatigue aidant, les bleus prenaient progressivement l'ascendant. Pratiquant un handball pas forcément de très haut niveau mais s'appuyant sur de grands gabarits, les visiteurs profitent de leur supériorité pour trouver des décalages aux ailes. Les rouges ont alors de plus en plus de mal à contenir les assauts répétés de leurs adversaires.

En attaque, la menace Yannick est assez vite mis sous cloche avec une individuelle stricte après 6 ou 7 minutes. Autant on ne peut pas blâmer le SUC d'être rester à 7 joueurs car, cela n'engage que moi, je pense qu'à 6 joueurs de chaque coté les ersteinois auraient été supérieurs, autant mettre en place une individuelle stricte sur un joueur puis sur deux joueurs pendant quasiment toute la partie en sachant que l'équipe adverse est en infériorité, question fair-play, là y aurait à redire... Bon passons.

En attaque Yannick se démène tant bien que mal est, faute de trouver la solution seul, arrive à distiller quelques bons ballons aux ailiers et à Kevin en pivot. Florian dans les buts nous gratifiant de quelques parades de grande classe, les rouges s'en sortent finalement pas si mal.

En seconde période, Kevin se blesse et sortira pour une dizaine de minutes, le temps de se refaire une santé. A 4 contre 6 (avec toujours 2 individuelles...), les rouges auront alors beaucoup de mal et Florian fait ce qu'il peut pour endiguer les attaques des bleus.

Kevin reviendra sur le terrain et finira en boitillant, au courage. Au final, une lourde défaite, mais les rouges n'ont jamais baissé les bras et ont fait des efforts surhumains pour rester dans le match, avec notamment des replis défensifs de tous qui ont permis d'éviter une encore plus sévère défaite.

Un grand bravo à vous tous, vous pouvez être fiers de votre match et n'avez pas à rougir de cette défaite. vous avez fait honneur à votre maillot. Une mention toute particulière à Florian dans les buts, auteur d'un match exceptionnel.

Seltz - Erstein: 33 - 46. Les rouges ont tué le match...

Partis dans le lointain affronter Seltz, les -16 ont remporté la victoire. Victoire méritée mais terriblement tronquée par le physionomie du match.

Histoire de rouge: tout d'abord, les locaux jouent en rouge alors que dans le match précédent, les locaux sont en jaunes et bleus (sans que leurs adversaires soient en rouge...). Nos jeunes jouent donc en jaune. L'arbitre convoque un long moment les 2 capitaines et leurs indique qu'il sera intransigeant sur les fautes en contre attaque et qu'il n'hésitera pas à sanctionner. Les 2 équipes n'ont pas de bancs (ou presque, les locaux n'ayant qu'un gardien comme remplaçant alors que nous le banc est occupé uniquement par les coachs).

Et le match commence. Un peu timidement du coté ersteinois. La défense est un peu molle. Mais assez rapidement, on s'aperçoit que seuls 2 joueurs adverses sont réellement dangereux. Une fois bien positionnés par rapport à eux, la défense tient nettement mieux. En attaque, Yannick s'infiltre assez facilement sur leur défense haute et Florian, hauteur d'un excellent match, alignent les uns contre uns en veux-tu en voilà.

Les rouges (c'est-à-dire les autres) se frustent, râlent, ne trouvent plus d'ouverture. Les jaunes s'envolent au score.

Les locaux perdent un peu les pédales et après avoir déjà pris 2 minutes, un joueur plaque violemment Yannick sur une nième infiltration d'un joli ushimata. Pas du tout du goût de l'arbitre qui n'hésite pas à sortir le rouge... Il reste 10 minutes en première période et les jaunes vont être en supériorité numérique pendant le reste du match.

On déroule jusqu'à la mi-temps et au retour du vestiaire, vu l'avance au score, Alain décide de sortir un joueur pour équilibrer les débats.

Quelques minutes après, sur une contre-attaque, faute grossière d'un joueur de Seltz. Une nouvelle fois, pas d'hésitation, l'arbitre sort un deuxième carton rouge... Alain sort alors un deuxième joueur (de toute façon Yannick n'était pas au mieux après la faute subie en première période, le genou un peu en vrac). A 4 contre 4, les espaces étant plus importants, les 2 équipes se rendent alors buts pour buts, les jaunes oubliant parfois de défendre et se précipitant trop en attaque.

Par parachever le tout, à 15 minutes de la fin du match, sur un nouveau passage en force, l'arbitre encore lui sort un troisième carton rouge pour une troisième 2 minutes pour Seltz. Les locaux termineront à 3... S'ensuit alors une parodie de fin de match les 3 joueurs restants se battant comme des beaux diables alors que les ersteinois cafouillent un peu leur hand.

Tant pis pour le spectacle mais la victoire est au bout. Il faut savoir faire avec les évènements.

Bravo à tous et surtout bravo de ne pas vous être énervés, vous avez respectez et vos adversaires et le jeu.

Erstein - Seltz: 33 - 27. Sur leur lancée.

Là encore, ce ne sera peut-être pas le match le plus abouti de la saison mais au final, une victoire nette et sans (trop) bavure. Avec le retour d'Arthur, les rouges se présentent au complet. Le début de rencontre est équilibré et les deux équipes se neutralisent au score. En attaque, les rouges sont un peu timorés et s'en remettent le plus souvent à Yannick qui plantent but sur but, notamment sur des remises en jeu rapide sur lesquelles les visiteurs sont trop peu attentifs. En défense, là encore, les ersteinois sont un peu tendre et laissent trop souvent Pierre s'occuper seul de protéger son but.

Il s'en sort d'ailleurs à merveille et réalisera là un de ses tous meilleurs matchs. Très présent sur les tirs lointains, il effectue aussi quelques arrêts important aux six et aux ailes.

En fin de mi-temps, l'attaque des rouges se met tout de même à fonctionner un peu mieux et des décalages sont trouvés à plusieurs reprises à l'aile droite, notamment sur des services de Pierre-Luc pour Eddy qui score à de nombreuses reprises.

En seconde période, les locaux prennent l'ascendant progressivement et réussissent notamment quelques racings sur des supériorités numériques. Florian, rappelé à l'ordre pendant la pause en lui signifiant d'aller plus directement au but, réussit à se faire violence pour aller planter quelques buts et Pierre-Luc se décrispe et réussit lui aussi à peser un peu plus sur la défense.

Avec une victoire de 6 buts, certes avec quelques imperfections, les rouges s'installent seuls en tête de leur championnat en ayant battu leur poursuivant. Continuez comme ça...

Comme déjà évoqué, très bon match de Pierre dans les buts, de Yannick et Eddy. Bonne deuxième mi-temps de Florian et Pierre-Luc.

Erstein Marlenheim : 26 - 22. ça continue de rouler.

Privés des 2 Karl, le co-coatch Alain et le coéquipier Jeremy, les protégés de Valentin se retrouvaient renforcer pour Nicolas des -14 qui jouait son premier match à ce niveau (sauf erreur ou oubli de ma part). Face à un adversaire dont le gabarit moyen impressionnait au départ, il faut bien dire que les rouges s'en sont remarquablement tirés.

Toujours sérieux en défense, très accrocheur malgré le manque relatif de gabarit et bien aidé cette semaine par un Pierre des bons jour dans les buts, les ersteinois ont mené tout le match et même si parfois, cela a manqué de percussion en attaque placée, les coups de boutoirs de Florian et Yannick au centre, d'Eddy sur son aile et la disponibilité de Kevin en pivot ont quand même fait la différence. Et la fameuse racing a fonctionné à merveille à plusieurs reprises alors que l'adversaire était réduit à 6. Dommage qu'elle n'ait été tenté que d'un seul coté, on aurait aimé la voir réaliser au moins une fois du coté de Pierre-Luc. A travailler pour les prochaines rencontres.

Toujours devant au score, les -16 se sont fait un peu peur sur la seconde période en se faisant un rattraper mais ont plié le match dans les derniers instants.

Bravo à tous et notamment à Nicolas qui même s'il n'a pas marqué, a tenté et pris des initiatives sur son aile, initiatives qui auraient mérité meilleur sort. Bon de Pierre dans les buts, un peu plus réveillé que la semaine passée...

Page 3 sur 4

Joomla templates by Joomlashine (layout based on jsn_mico_free template, style by Benoit W.)
Masquer pub