Nos sponsors

Rendez-leur visite.
Forgiarini
Temps2SPORT
Région Alsace
Communauté de communes
Conseil Général du Bas-Rhin
AlloIncendie
Intermarché

Nos sponsors

Rendez-leur visite.
Ville d'Erstein
Crédit Mutuel
FIDUEST
FischerKientzi
Petry
RhinClimatisation

26/03/12 : Marcko-HCE1M : du top au flop

Samedi dernier, les Ersteinois étaient attendus de pied ferme à Marcko, suite à leur terrible victoire sur Sobo.

Après un échauffement écourté, le match commence sur un florilège de tirs râtés et de pertes de balles. Heureusement les fautes sont partagées, et les locaux bien que devant, n'arrivent pas à larguer les amarres. Néamoins, les Bleus redressent la tête avant les Rouges, et prennent logiquement les rênes de la rencontre sans forcer leur chance pour autant. Les Ersteinois sont à la traîne faute à un cruel manque de finition. Si bien qu'à la pause : 15-7. Ouile!

La remontée est encore possible mais il faudra se montrer d'une part beaucoup plus musclé derrière et d'autre part soigner les tirs devant. Marcko joue physique (ce n'est pas Kéké qui dira le contraire), alors remontons les manches et allons au charbon.

Malheureusement, tous les Ersteinois ne descendront pas dans la mine cette deuxième mi-temps. Les Bleus profitent de nos absences défensives pour alourdir le score, et les 10 dernières minutes seront une sorte de calvaire où les Rouges gouteront une fois de plus au légendaire sens de l'hospitalité des locaux... Score final sans appel : 37-22 Re-ouille!

La déception est grande pour le groupe rouge, mais on ne va pas chercher d'excuses, notre jeu était tout simplement criblé de fautes directes, et défensivement on peut dire qu'on était aux fraises par rapport à la semaine passée. Pour le prochain match il faut retrouver l'envie et la solidarité. Le match est à la maison, et à la maison on doit être intraitable.

Fête ou pas fête, tout ça c'est dans la tête, et il ne tient qu'à vous de montrer votre vraie valeur. Alors samedi TOUS au charbon face à Illkirch.

Les joueurs : Schwartz, Guth, Leaune (3), Wirtz (3), Boutonnet, Wunsch (1), Kuchler (2), Stoll (4), Flecksteiner (4), Wittmann (1), Grass (1) et Moser (3).

Staff : Flecksteiner JM, Grass P et Bischoff S

Merci aux supporters venus spécialement nous voir, nous vous devons une belle prestation ce samedi.

17/03/12 : HCE1M-SOBO1M, c'est cadeau!

Après un bon match en coupe Crédit-Mut et une qualification en demi-finale du Challenge d'Alsace, l'équipe 1M retrouve le championnat. Un adversaire de taille pour cette reprise, Soultz-Bolwiller, équipe virile et chevronnée, tombeur du MOC dernièrement. Mais les Rouges ne veulent pas se débinner pour autant. Ce soir ils jouent à la maison, c'est la fête au club, et qui plus est c'est l'anniveraire de "Kéké", un joli cadeau est possible...

Entame de match sérieuse des Rouges, qui mènent 2-0 grâce à Jérémy Guth qui réalise 2 arrêts d'entrée. Mais la réponse ne se fera pas attendre longtemps, réplique du N°4 de SOBO, le match est lancé!

Après qq occasions manquées aux ailes, le tandem Friess-Wirtz  trouve les solutions offensives pour Erstein. Derrière, les bras de Moser ou de Flecksteiner ferment le passage aux Bleus-Jaunes. Et quand SOBO s'essaye aux shoots c'est souvent une parade du mur rouge, avec un ballon récupéré par Boutonnet ou Wunsch. Ainsi, doucement mais sûrement, Erstein mène le débat et prend l'ascendant physique et moral sur les adversaires. La mi-temps est sifflée avec un avantage de 3 buts pour les locaux.

Les consignes de JMF sont claires, maintenir cette pression défensive qui est entrain d'étouffer SOBO. Il faut enfoncer le clou, "leur mettre la tête dans le trou". Et les consignes seront cette fois-ci respectées à la lettre.

Schwartz prend la relève dans les buts et rendra fous les adversaires et le public. Mais il faut souligner qu'un gardien se met facilement au diapason de sa défense, et ce soir là mes aïeux, quelle défense! En attaque des mouvements collectifs et des décalages aux ailes feront la différence. Et quand la fluidité ne marche pas, nos canonniers prennent leur responsabilité.

Devant cette réussite presque insolante, SOBO se vexe, et les esprits s'échauffent. Le jeune duo d'arbitres prendra ses responsabilités en appliquant les sanctions de part et d'autre pour calmer les esprits. Mais celà n'enrayera pas la machine ersteinoise. Ce soir la victoire est acquise de façon exemplaire. Combativité, efficacité et respect des consignes. Erstein l'emporte 28-17, et le Sivom exulte de bohneur sur un chant d'anniversaire.

Au delà de cette victoire, c'est le capital confiance qui est reboosté. A l'image de Mathieu Wirtz, pas en réussite ces derniers temps, mais qui à force de travail était sans aucun doute l'homme du match ce soir là.

Les protagonistes : Schwartz et Guth (excellent travail les gars), Flecksteiner A(4), Stoll , Wunsch (3), Kuchler (6), Grass G, Moser (2), Boutonnet, Wirtz (5), Friess (7) et Leaune.

Flecksteiner JM et Grass P, sans oublier Bischoff et Waerzeggers à la table (pas trop de bobo j'espère...)

13/03/12 : FCM-HCE (Challenge Alsace)

A force de patience et au forceps..

Un match de coupe, est par définition un combat avec le couteau entre les dents, où la rage de vaincre est nécessaire, car il n’y a pas de deuxième chance ou même match retour. D’autant plus que ce type de match est un réel échappatoire, à tout laisser de coté (même son sac de sport.. zik), pour sortir des tracas du championnat en s’octroyant une bouffée d’oxygène et emmagasiner du capital confiance.

C’est donc dans cet état d’esprit, que l’équipe 1 se déplaçait dans le Haut-Rhin pour y affronter le FC Mulhouse, en ¼ de finale du challenge d’Alsace.

L’entame de match des sucriers était dans son ensemble plus que correct, trouvant facilement le chemin du but adverse, tout en pouvant compter sur un James déjà décisif (se payant le luxe de stopper plusieurs jets de 7m et tirs à 6m).

Mais un changement de tactique défensive des locaux (5-1) , compliqua bizarrement le jeu des Ersteinnois…ne trouvant plus de solutions offensives et par la suite perdant pied défensivement. D’autant plus que les impactes et contacts prenaient le pas sur le jeu, voyant ainsi l’arbitre effectuer la circulation en renvoyant tes et trop régulièrement les joueurs en exclusion pour 2min.

Score à la mi-temps : 15-14

Consigne du vestiaire d’une très grande simplicité, à savoir jeu rapide pour exploiter au maximum les contre-attaques et fatiguer l’adversaire. Et à cela, sans parler du fait, de « fermer son clapet », perdant bien trop d’énergies et lucidité à s’égosiller après les décisions d’arbitrage et /ou mauvais coups adversaires.

Mais voila, une fois le match repris cette dernière avait déjà été visiblement oublié. Une grande partie de cette seconde période vu les locaux prendre le jeu à leur compte et le large au tableau d’affichage. Cela étant dû une fois encore au laxisme de la défense, associé de mauvaises passes et notamment l’accumulation d’exclusions.

Les visiteurs tentaient de temps à autre de venir au score, mais voila que le plus facile devenait cette fois ci trop facile, voyant le gardien Mulhousien réaliser des parades à 6m sur des tirs qualifiés d’immanquables.

Mais voila, la force de notre équipe réside vraiment dans sa motivation et persévérance ! Car même chahutée et malmenée, celle-ci n’abandonne jamais, jouant chacune des rencontres jusqu’à la dernière minute.

C’est ainsi que, à quelques minutes de la fin de la rencontre, les rouges parvenaient à remonter au score pour égaler puis dépasser les locaux. Les deux dernières minutes furent sous haute tension, les uns voulant revenir au score, les autres faisant bloquent défensivement. Mais pouvant compter une fin de match intelligente et lucide offensivement et un Laurent pour finir le travail, les Ersteinois parvenaient à se qualifier à l’arracher pour les demi-finales du Challenge d’Alsace.

Bravo à tous ! La manière n’aura pas été là, mais voila une belle leçon à retenir sur la persévérance, l’effort et l’engagement durant un match. Points capitaux pour les importances échéances à venir en championnat.

Score final 27-28

Les joueurs : Schwartz, Guth, Boutonnet (c), Wirtz, Leaune, Wunsch, Stoll, A Flecksteiner, Moser, G. Grass et Friess.

Coach JM Flecksteiner, P. Grass à la table.

Coupe du Crédit Mutuel, HCE1-SAHB2 : la dragée haute

Quatrième tour de la Coupe Crédit Mutuel, les hommes de JM Flecksteiner accueillent la Réserve de Sélestat, pensionnaire de N2. La tâche va être dûre, tout le monde en est conscient, pourtant les tribunes sont bien garnies pour un jeudi soir.

 

Le coach insiste sur le fait que ce soir il y a peu d'enjeu, il faut jouer libérés et décomplexés. Prenons cette rencontre comme un beau match de gala, et faisons nous plaisir.

 

Menés par leur capitaine Clément Boutonnet, les Ersteinois entament la rencontre tambour battant. Solides en défense et inventifs en attaque, les Rouges arrivent à mener durant 20 bonnes minutes, grâce notamment à un très bon Laurent Schwartz. Cependant, la différence de niveau et les entraînements quotidiens des Violets leur permettent d'atteindre la mi-temps sur le score de 13 à 15.

 

JMF félicite et encourage son groupe, "il n'y a rien à jeter", déclare-t-il. Les Rouges tiennent la dragée haute à leur hôte. Il faut continuer ainsi, et ce, même si Sélestat risque de profiter de nos faiblesses physiques en accélérant leur jeu en deuxième période.

 

La 2e période démarre correctement, nos Rouges continuant à se faire plaisir avec des phases de jeu irrésistibles. Erstein renoue avec le bon jeu, nos joueurs redeviennent généreux dans l'effort pour le plus grand plaisir de leur Président. Ainsi, ils offrent au public un vrai match de gala restant à 2-3 longueurs des visiteurs et ce jusque vers la 50e.

C'est le moment choisi par Sélestat pour passer à la vitesse supérieure avec des engagements et des relances ultra rapides, les arbitres ayant eux mêmes un peu de mal à suivre. Les coéquipiers de Jérémy Guth, rentré en cours de jeu dans les buts, accusent donc le coup, et laissent échapper les Violets à +7. Un dernier baroud d'honneur d' Erstein permet de faire jeu égal durant les 5 dernières minutes.

Score final 29-36

 

Les joueurs : Schwartz, Guth, Boutonnet (c), Wunsch, Stoll, Wittmann, Kuchler, A Flecksteiner, Moser, G Grass et Friess. A la barre JM Flecksteiner, au soutien P Grass.

 

Le mot du Prez

Merci aux joueurs pour ce très bon match. Vous avez bluffé vos adversaires, j'en ai entendu plus d'un vous dire que vous n'avez rien à faire en queue de classement. Vous nous avez prouvé de quoi vous étiez capables, à vous de le reproduire pour les 8 derniers matches de championnat. Gardez cet esprit généreux dans le jeu.

Merci au public pour sa présence. Cela fait chaud au coeur de revoir des tribunes bien garnies. Les applaudissements étaient là, les sourires aussi. Cependant un petit bémol, vu du banc vous aviez plus l'air de spectateurs que de supporters. Il faut nous aussi retrouver cette envie de pousser les encouragements en choeur quand il le faut, ce soir nos joueurs le méritait.

Bref, joueurs et supporters, tous à fond pour cette fin de saison!

07-02-12 : HCE1M / HDH, l'espace d'une mi-temps

Unique match à domicile ce samedi, l'équipe1M reçoit Hochfelden-Dettwiller, lanterne rouge, juste derrière au classement.

Début de rencontre à l'avantage des Rouges. Bien campé en défense, Erstein enraye le jeu adverse avec Clément en pointe. Nos gros bras sont là pour aider James, si bien que l'on s'offre quelques balles de contre-attaque à l'image de la récup de Moltes, relai pour Kéké et passe au mm pour Seppy. En attaque, les Ersteinois ne sont pas en reste. Une bonne circulation + jeu en mouvement nous donnent des solutions pour nos pivots ou nos rentrées d'ailiers. Le score évolue peu, mais les Rouges mènent quasiment toute la première mi-temps avec 3 buts d'avance. Toutefois une petite baisse de régime permet au HDH de revenir à -1 à la pause, 10-9.

On quitte les vestiaires en voulant enfoncer le clou afin que le HDH mette un genou à terre et ne se relève plus. Malheureusement le vent a tourné ce soir là au Sivom.

Hochfelden inflige un 3-0 aux Sucriers. Nos actions offensives perdent en efficacité. Nono et Kuku sont moins en réussite, tandi que Kéké, bien que fin passeur, tente peu sa chance au shoot. Bref nos "buteurs" sont moins cinglants que d'habitude et les Blancs-Noirs en profitent donc pour passer devant. Pourtant le jeu du HDH n'est pas transcendant, mais les joueurs exploitent la moindre faille de notre défense, à l'image du 10, qui se faufile jusqu'au 7 mètres sans qu'on ne le touche.Tant et si bien qu'à 3 minutes de la fin nous perdons de 3 buts. Dos au murs les Rouges deviennent plus combatifs, mais pourquoi attendons nous d'être acculés pour jouer tambour battant? Erstein remonte au score, mais termine à -1, 21-22.

Si nous avions commencé la 2e période comme nous l'avons terminé, là effectivement le HDH ne se serait pas relevé. Enfin, il faut absolument mieux exploiter nos supériorités numérique.

Prochain rendez-vous samedi contre Reichstett. Le HDH a réussi à inverser le sénario du match aller, à nous de faire de même contre Reichstett.

Les joueurs : James (4), Lolo (2), Seppy (3), Kéké (1), Juju, Nono (5 dont 3P) Sam (1), Monse (3), Capt'n Clem, Ludo (4), Moltes (1) et Kuku (3).

Staff : JMF, Filipov et Momone

Page 9 sur 20

Joomla templates by Joomlashine (layout based on jsn_mico_free template, style by Benoit W.)
Masquer pub