Nos sponsors

Rendez-leur visite.
Conseil Général du Bas-Rhin
Région Alsace
Temps2SPORT
Intermarché
Forgiarini
AlloIncendie
Communauté de communes

Nos sponsors

Rendez-leur visite.
FischerKientzi
RhinClimatisation
FIDUEST
Ville d'Erstein
Crédit Mutuel
Petry

3F : Une presque victoire

Ce samedi soir, les filles partent à la conquête de Barr. Une équipe déjà jouée la saison dernière dont les rencontres étaient abordables pour Erstein.

Après leur échauffement, Steph prend la parole pour donner les consignes d'avant-match avec l'aide d'une petite anti-sèche.
Ensuite, l'équipe de départ se met en place.

Les sucrettes sont soudées et font un mur quasiment infranchissable. Si ce n'est pas les défenseurs, c'est Ginette qui réalise de belles parades dont plusieurs pénaltys.
Ainsi, l'équipe recevante ne marque que trois fois.
Seulement, il y a quand même un petit couac... L'offensif n'arrive pas à aboutir : tirs sur la gardienne ou sur les poteaux.
On peut l'expliquer par un manque de rythme dans les fixations quand elles sont correctement réalisées. En effet, le jeu est beaucoup trop latéral donc forcément la défense de Barr n'est pas trop inquiétée.
Aussi, il est bien connu que la 3F est un diesel. A ce match, ça a été encore plus que prouvé car le premier but est inscrit à la 29 minutes puis un petit dernier à 29 minutes 55, histoire de ne pas avoir trop de retard pour bien commencer la seconde partie du match.

Lors de la pause, Steph félicite la défense et veut qu'elle persiste pendant les 30 prochaines minutes. Pour l'attaque, elle propose de faire des rentrées de deuxième pivot et d'activer le mouvement pour faire bouger la défense adverse.

Les deux équipes sont sur le terrain pour finir ce match. Elles sont toutes les deux plus performantes.
Erstein se laisse distancer puis répond en revenant à un but, jusqu'à ce qu'à la 52ème minute Barr reprenne les devants. Malgré les efforts des rouges, rien n'y fait, on n'arrive pas à rattraper l'écart.
Le match se termine sur 10-8.

C'est une défaite mais un match qui fait du bien. Il a permis de retrouver de bonnes sentations en défense. On a retrouvé la cohésion sur le terrain que ce soit avec des contres-attaques abouties grâce à un bon collectif ou du soutien de la part de toutes les filles.
Au final, cette presque victoire ne nous a pas coupé l'appétit alors direction "La Romanella" (toujours aussi bon).

Coach : Steph
Gardienne : Ginette
Joueuses : Chloé, Nanie, John, Audrey (2), Géraldine, Moup (2), Adeline, Myriam, Amélie, Virginie, Troti (4)

3F : Le diesel n'a pas pris

« Nelson et Philippe » arrivent à 9h20 pour commenter ce match entre Erstein et Bischoffsheim. Les micros sont en place mais ils débranchent tout. Nous avons besoin d'eux à la table de marque ce dimanche matin à 9h30. À ce poste, les deux speakers ne sont pas les meilleurs donc un petit briefing de l'arbitre est nécessaire. Ce détail réglé, le match peut commencer.
Même s'il est vrai que la table de marque doit rester neutre, nos deux commentateurs n'ont pas pu s'empêcher de faire des remarques, des commérages ou de soutenir leur équipe favorite, dont en voilà un certain nombre.

00'00 : C'est quoi ces meufs qui jouent en jupe ?
05'00 : Nelson, je trouve que les filles ne font pas assez de combinaisons…
Je trouve aussi pourtant elles le travaillent à l'entraînement.
07'10 : Ooooouuuuiiiiii ! Marion trouve enfin les filets adverses !
15'00 : Non, non ! Allez les sucrettes concentrez-vous dans les passes ! Regardez à qui vous faites votre passe.
Oui Phiphi et puis mettez plus de mouvements en attaque.
18'00 : Aaah… c'est dommage nos arrières sont bien dans les intervalles seulement elles font un dribble de trop. Elles rentrent alors dans la défense ce qui les empêchent de prendre des shoots de loin.
21'00 : Gooo gooo ! C'est bien vous avez récupéré la balle maintenant coooontreee-attaaaaqueee !
Nelson chuuut vous voyez bien que vous les avez perturbées. Maintenant elles ont perdu le ballon avec trop de précipitation.
24'00 : Leeeeees braaaaaas en défense ! Ne laissez pas Ginette seule dans les buts !
En plus, on voit la tireuse arriver à 2000 kilomètres…

Tuuuuuuuut

Pendant la pause :
Alors Nelson que pensez-vous de cette première mi-temps ?
Il y a beaucoup d'effort à fournir pour remonter l'écart mais je connais cette équipe, elle en est capable. Les arrières doivent également prendre plus de champ pour pouvoir aller au tir.
Oui, Nelson ! Je suis d'accord ! Et puis nous n'avons pas vu beaucoup de tirs à l'aile peut-être que c'est une solution pour cette deuxième mi-temps.
Ooon fooonceee 03-13 c'est rattrapable !!!!

38'00 : Je crois bien que les filles ne sont pas dans une bonne dynamique…
Il manque une réelle attention en attaque.
42'00 : Il est temps de motiver les troupes parce que les filles commencent ...

Alleeeeeeez ! On continue jusqu'au bout les fiiiiiiilleeees, ce n'est pas fini !
... à baisser la tête
Oups… je vous ai coupé la parole mon Nelson !
42'57 : Le temps, le temps ! Y a temps mort vite, vite !
Table de m****...
46'00 : Elle est oooùùù la cohésiiiooon ? Elle est oooùùù ? Elle est ooooùùù ? ♪ 
Philippe malheureusement elle n'est pas là ce matin… Donc si le collectif n'est pas là, il est vrai qu'il est difficile que les actions individuelles puissent aboutir.
50'00 : Je note une meilleure défense de la part de nos erteinoises !
55'00 : On me dit dans l'oreillette qu'en fait nan il n'y a plus de défense…

Tuuuuuuuut.

À la fin du match :
Philippe je suis tellement dégoûté pour notre équipe qui n'a pas su montrer ses qualités sur cette rencontre. La défense n'étant pas assurée pendant tout le long de la rencontre, cela a laissé peu de chance à une victoire.
Oui Nelson, de plus que c'est vraiment notre point fort d'habitude ! Laissons nos tenues de « Nelson et Philippe » ici et allons réconforter les filles !

*TRANSFORMATION*

Bretzel et Troti sont allées retrouver leurs coéquipières pour essayer de leur redonner le sourire après la douloureuse défaite de 08-30. Cette défaite fait mal au moral mais il faut rester confiante pour la suite de la saison et ne pas rester sur ce match. C'est toute ensemble et en se serrant les coudes que nous retrouverons le chemin de la victoire.

Coach : James
Gardienne : Ginette
Joueuses : Constance (1), Nath (1), Audrey, Géraldine, Moup, Marion (1), Myriam (2), Amélie (3) et Virginie

3F : Les Wolfberger au pays d'Arthur Metz

Quoi de mieux qu'un premier octobre pour le premier gros match de la saison de la 3F ?!
Eh oui ! Avec le résultat de Marlenheim du match précédent, nous savons qu'il faudra être plus que sérieuses et concentrées pendant les 60 minutes qui arrivent.

Nous débutons la rencontre par 2 buts de la joueuse adverse qui va tout le long de la confrontation nous rendre la vie dure... Mais Bretzel et Troti, par leur réussite, arrivent à ramener Erstein à égalité. Nous pensons alors que tous les engrenages sont mis en place pour proposer un jeu nous permettant de ramener les 3 points.
Seulement, notre défense n'est pas en place. Il n'y a pas d'anticipation ni d'agressivité alors que l'offensif des vertes aurait pu être largement mieux contrôlé.
Et côté attaque des rouges, ce n'est pas non plus une grande réusssite. Nous manquons de rythme. Les filles ne fixent pas assez, elles ne vont pas vers le but. 
Donc après l'ex-aequo à 4 minutes 10, John marque encore 2 buts sauf que les adversaires trouvent 7 fois nos filets (9-4 à la mi-temps).

Dans les vestiaires, la tension est au sommet. Nous nous disons les choses, que rien ne va. James hausse également la voix pour nous réveiller.

A l'issue de la pause, les sucrettes remontent sur le terrain avec l'envie de sortir la tête de l'eau.
Au bout de 10 minutes, nous rattrapons doucement notre retard (11-8). Nous nous appliquons sur notre attaque et nous resserrons nos rangs en défense en plus d'une prise en strict de la buteuse adverse.
Nous maintenons ce score pendant encore 15 minutes. Sauf que les erreurs du début reviennent et là nous allons courir derrière le score jusqu'à la fin. Nous stoppons l'hémorragie sur un score de 14-10.

La frustration plane dans les vestiaires... Nous avons le match au travers de la gorge et comme remède il a été prescrit d'aller à la Pataterie !

Dimanche prochain il faudra montrer un tout autre visage pour notre match à domicile !

Coach : James
Gardienne : Ginette
Joueuses : Nanie (1), John (3), Audrey, Géraldine, Moup, Marion, Bretzel (1 mais en vrai 2), Myriam (2), Virginie et Troti (3) 

3F : La salade de pâtes

Cuisson des pâtes
Et c'est reparti pour une nouvelle saison !
Bon peut-être que les paramètres de jeu ne convenaient pas beaucoup à la 3F. Ouai, un dimanche matin c'est toujours dur dur de s'activer et de chercher la victoire. Mais toutes les filles sont tout de même contentes de se retrouver sur un terrain de handball.

Découpe des ingrédients
L'échauffement, un peu juste niveau timing, n'a pas empêché aux filles de bien entamer la rencontre face à Vallée de Villé.
La défense des adversaires atypique n'a pas d'effet sur nos Ersteinoises. Elles jouent sans ballon et trouvent des failles qui leur permettent de scorer (4-0 à 12min02). Les noires quant à elles se confrontent à une défense solidaire comme la 3F sait si bien le faire. Leurs ballons ont du mal à rentrer dans les cages.
Tout le long de ces 30 premières minutes, on ne faiblit pas et ça se traduit par un +6 (10-4).

Ouverture des bouteilles
La concentration reste au maximum. Il ne faut rien lâcher malgré l'écart qu'on a réussi à créer.
Par ses chansons et ses encouragements, le public porte l'équipe lorsque les sucrettes sont un peu plus brouillon. Quelques travers habituels (précipitations dans les passes et les tirs) rattrapés par la défense toujours présente a permis de conclure sur 22-09.

A taaaableeee
Le match est fini mais nan, nan, ce n'est pas tout !! Notre sponsor officieux nous attend au bar.
Nous sommes tellement contentes et fières de débuter ce championnat ainsi !!

Coach : James
Gardienne : Ginette
Joueuses : Nanie (2), John (4), Audrey (3), Géraldine, Moup (1), Marion (2), Bretzel (3), Myriam (3), Virginie et Troti (4) 

Week-end Wolfberger

Le samedi 20 août marque le début du week-end de cohésion, de reprise, d'amusement, entre copines… Peu importe quel nom on lui donne, la 3F sait déjà que ce sera un bon week-end.

Toute l'équipe se donne rendez-vous à 8h30 sur le parking pour le top départ.
La partie sportive arrive plus vite pour certaines et certain qui vont aider Nanie à son déménagement. Pour le reste, c'est direction le chalet pour déposer les victuailles et les autres affaires à Belfosse.
Ensuite, nous nous retrouvons au lac de la Pierre Percée où nous reprenons des forces avant le début des activités.

13h est l'heure du début des choses sérieuses pour Ginette, Bretzel, Marion et Gaëlle qui se lancent pour un tour de bouée tractée. Elles s'agrippent fort à la bouée. C'est qui ne fait pas chaud donc le plongeon dans le lac ne les tente pas de trop. Malheureusement, elles finissent trempées tout de même par le fait que la météo n'est pas avec elles… Il commence à pleuvoir et ça ne s'arrêtera pas. La décision est d'annuler les activités pour aujourd'hui et de revenir le lendemain.
À la place, nous allons nous affronter dans un lazer game de Saint-Dié-des-Vosges. Après un combat acharné et effréné, la victoire est revenue à Bretzel.
Il est temps maintenant d'aller au chalet.
Cette fin d'après-midi est rythmée par quelques jeux qui donnent un aperçu de la soirée approchante. Quelques filles décident de partir à la recherche d'un écran géant ou d'un bar qui diffuserait la finale olympique de notre équipe nationale féminine de handball mais à part une biquette elles n'ont croisé personne et retournent au chalet bredouille.

La faim commence à se faire sentir donc place à l'apéro. Audrey, Nanie et Gaëlle se chargent d'allumer le barbecue. Pendant que les saucisses et le poulet chauffent, nous réussissons finalement à capter un peu de réseau pour pouvoir suivre le match sur un ordinateur. Bon le handball n'a pas été la seule occupation lors de cette soirée. Discussions, rigolades, et même visite d'une maison hantée pour une tentative de parties de loup-garou ont fait que les lits ont été tardivement occupés. Et même qu'une légende sous-entendrait que deux petites souris auraient fait de jolies dessins sur les bras de tout le monde mais chuuuut !

Le réveil se fait doucement. Le café, les jus de fruit et les gâteaux lancent cette nouvelle journée. Après le petit-déjeuner, nous nous activons à ranger et à faire le ménage pour pouvoir repartir direction le lac. La météo est plus clémente ce qui nous permet de faire les activités : bouée tractée, karting, bumper ball.
La partie sportive et extra extra-sportive étant terminée, nous redescendons dans la vallée alsacienne avec encore pleins de bons moments passés ensemble et un nouveau cri d'avant-match qui découle logiquement de ces deux jours.

La folle équipe se composait de Marion, Moup, Audrey, Nanie, James, Bretzel, Ginette, Steph, John Cena, Virgine et Gaëlle.

Page 7 sur 14

Joomla templates by Joomlashine (layout based on jsn_mico_free template, style by Benoit W.)
Masquer pub