Nos sponsors

Rendez-leur visite.
Communauté de communes
Région Alsace
AlloIncendie
Temps2SPORT
Forgiarini
Intermarché
Conseil Général du Bas-Rhin

Nos sponsors

Rendez-leur visite.
Petry
FIDUEST
FischerKientzi
Crédit Mutuel
Ville d'Erstein
RhinClimatisation

Erstein SM1 - Marlenheim SM1, 22-21 : conjurer le mauvais sort

En s'imposant la semaine passée à la maison avec la manière, les garçons de Mathieu Weibel se sont mis dans les meilleures conditions pour recevoir le leader invaincu Marlenheim.

 

L'entame de jeu est clairement pour les Rouges avec un festival du côté droit assuré par la doublette magique du soir : Schneider & Schneider. Score 6-2 à 14e minute grâce à ce tandem.

Le tout jeune papa G. Grass viendra alourdir le score 30 secondes plus tard, 7-2.

C'est alors que les Verts de Marlenheim se rebiffent et mènent la vie dure à Mielcarek, le portier ersteinois, jusque là intraitable. Les visiteurs profitent de l'exclusion temporaire de Boutonnet pour passer devant à la 20e, 7-8.

Dans la foulée Wunsch remet le score d'aplomb et s'en suit un mano à mano qui tourne à l'avantage des locaux par les 3 buts de Schneider S.

Score à la pause : 12-11

 

La deuxième mit-temps tiendra en haleine toute la salle. Le public assiste à de belles passes d'arme entre les deux formations. Avec ses ailiers en réussite, son arrière droit en feu et son 2e gardien Grasser bien présent, Erstein parvient à conserver l'avantage.

Le money time sera très stressant, de 22-20 à 55minutes on termine le match à 22-21 !

 

VICTOIRE ! Les Rouges ont conjuré le mauvais sort de début de saison ! BRAVO !

 

Les joueurs : Mielcarek et Grasser, Boutonnet, Metzger, Baldenweck, Gunthner, Grass, Schneider S, Schneider N, Willer, Brenckle et Wunsch.

Weibel et Albert aux commandes

1M à Rouffach: Le HCE a vu du « schwartz… !! »

 

Dès le rendez-vous, les sélectionnés broient du noir (du schwartz), 9 joueurs dont 2 gardiens pour aller à Rouffach affronter le leader !!! Des questionnements fusent : c’est combien le coût d’un forfait ? Quelles retombées en cas de forfait?? jusqu’à ce que notre Schwartz arrive et motive les copains : « les gars m… ont y va et on va se donner à fond » (avec ses mots à lui évidemment).

 

Bon c’est partie pour un voyage à Rouffach avec certes beaucoup d' appréhension, mais les uns et les autres se motivent dans les véhicules, avec les suppositions les plus délirantes.

 

Arrivés à Rouffach, on se rend compte que les recevants jouent en rouge, et évidemment nous avions oublié les maillots noirs (schwartz ) ! mais très sportivement Rouffach nous prête des chasubles de tailles, couleurs diverses, mais nous sommes sauvés, le match peut débuter. Mot du capitaine pour motiver la troupe «nous allons peut-être tel un navire chavirer, mais pas sombrer !! »

 

Les dix premières minutes se dérouleront selon le scénario suivant : tir = but, tir = but, sans échec au tir et sans arrêt de gardien et ce quelque soit l’équipe. Les haut-rhinois prennent de l’avance à la pause (15-11), mais la partie est loin d’être pliée.

 

Au retour des vestiaires, après un petit relâchement dans les 7 premières minutes, les multicolores se battent tant et plus, très solidaires en défense (plus de balle pour le pivot haut-rhinois), avec quelques contres d’ Alex qui fuse à son aile, en attaque pas de précipitation, on place l’ attaque, on travaille les combinaisons et le score ne décolle plus vraiment. A 5 mn de la fin, trois buts de retard pour les multicolores, en attaque, notre Schwartz (joueur de champ pour un soir) se faufile derrière la défense haut-rhinoise, et grâce à une passe du capitaine, peut réduire le score à – 2, mais voilà, le gardien sera plus fort ! Notre Schwartz aurait pu marquer son but !

 

Les multicolores y croient  et l’attaque suivante place à la surprise générale de tous par Steve un super  « kum fu », et là même l’arbitre sera « dans le schwartz », car ne signalera pas l’empiètement. Erstein revient à 1 but dans les 45 dernières secondes, mais n’arrivera pas à égaliser. Score final 32-31. Dommage, mais c’était un beau match, dans un bel esprit général et de belles actions de part et d'autres, et les joueurs s’en félicitent devant la salle « dans le noir » (schwartz). De retour à leur voiture, les joueurs et accompagnateurs du soir, auront droit à une petite blague de leur « schwartz d’un soir !! »…

 Joueurs : Noël au but ; Friess, Wirtz, Schwartz, Grass G, Spielmann, Reibel, Metzger S, Wunsch

Coach : Alex Albert

Merci aux courageux supporters qui se reconnaîtront.

1M : un dimanche pluvieux et pourtant....

Ce dimanche l’équipe fanion se déplaçait à Wittenheim, match reporté suite à la diffusion de la finale du championnat du monde le 2 février 2015.

Pour les coéquipiers de Ludovic Friess jouer un dimanche après-midi à 16h n’est pas un horaire habituel et pas à leur avantage. Et l’entame du match ne fit que confirmer ce pressentiment, un jeu au ralenti, des montées de balles hasardeuses, un ensemble plus que brouillon. L’adversaire pourra durant les 15 premières minutes profiter de cette entame «  mode diesel » et prendre un léger avantage jusqu’à la 16ème minute où les sucriers égalisent et jusqu’à la mi-temps, les deux équipes se rendent coup pour coup. La  pause est atteinte avec un léger avantage pour les rouges et noirs 14-16.

Dès la reprise de la deuxième période, les ersteinois prennent le match en main, le sérieux, le collectif, la solidarité en défense, tout le monde répond présent. De plus, l’adversaire, plutôt que de se concentrer sur le jeu, conteste les décisions arbitrales et perd bêtement toute efficacité au niveau de leur jeu. Il ne reste plus qu’aux sucriers d’en profiter et se faire plaisir. Score final 24-31.

Les voyageurs du dimanche : Laurent dans les buts ; Clément (4), Luc (4), Kéké (4), Jordan (4), Steve (2), Guillaume (2), Alex (5), Cyrille, Ludovic (6 - malgré une stricte durant une grande partie du match !), 

Coaches : Alexandre ALBERT et Philippe GRAS

Merci à Kevin d'avoir endossé la tenue d'arbitre remplaçant dans une salle quelque peu "surchaufffée" !!!!!!!!!!!! et merci aux fidèles supporters.

Dambach-la-V vs Equipe M1, 22-24 : Mission 3 points chez les Ours

Un déplacement piège à Dambach samedi soir pour la 1M. Vainqueurs de leur vis à vis en Coupe de France, les Ersteinois de doivent pas tomber dans l'excès de confiance. Le buteur et meneur de jeu des Ours est de retour, et les Ersteinois devront se passer de conseils tactiques et techniques car le coach d'un soir, le Président, n'a que des encouragements à leur prodiguer. Bien que ce dernier, comme au théâtre, bénéficie d'un souffleur (merci Alex), la chose n'est pas évidente.

Les Sucriers démarrent bien la rencontre, la défense est là et Fredo est impérial dans ses buts. Avec qq attaques qui font mouche et qq contres les Ersteinois semblent maîtriser le cours du match. Mais la SEULE et UNIQUE consigne donnée par le coach d'un soir n'est pas respectée ! On brûle nos cartes en tirant trop rapidement. SOYEZ PATIENTS en attaque, construisez pour vous créer des occasions franches.

Bon gré, mal gré, la mi-temps est atteinte avec +5, 7 à 12.

 Une fois de plus, Erstein reprend la 2e mi-temps avec un passage à vide. Pourquoi ? Serions-nous maudits ? Avons-nous des complexes ? Le mystère demeure. Toujours est-il que cela nous complique la vie. Nous jouons toute la 2e période sur le fil du rasoir, le coach d'un soir devant plus jongler avec l'effectif qu'opérer de vrais choix tactiques.

Toutefois un point positif, une magnifique Russe sur Nico S. Cette combi parfaitement exécutée a médusé les adversaires et mis en émoi nos plus jeunes joueurs, apparemment avides d'apprendre de tels mouvements collectifs… bref à voir pour travailler à l'entraînement !

Nous remportons la victoire avec le strict sentiment du devoir accompli. Mission « 3 points chez les Ours » réussie, on rentre à la base. Score 22-24.

Etant plus un entraîneur de jeunes (de très jeunes même) et un manager d'équipe 4 où je m'efforce à faire participer tout le monde au match, mes choix n'étaient peut être pas les plus opportuns pour cette rencontre d'Excellence Régionale.

 Les joueurs : Fredo, Lolo, Cartouche (3/6), Jo (3/10), Alex (0/1), Maxou, (1/1), Clem (2/3), Ludo (2/3), Steevy (3/6), Gigi (2/8), Tu$ (2/6) et "Crocodile" Schneider (5/7).

 Un grand merci à Simone d'être venue à la rescousse et un merci spécial à Alex Albert pour son soutien.

Fin de l’aventure de la CFR pour la 1M !

Ce samedi après-midi, privée de la fête de Noël du HCE, l’équipe 1M se rend à Villers les Nancy, relégué de N3M et leader actuel en pré-national. Déplacement qui s’effectue en bus, à l’arrivée (16h25 !) les sucriers se retrouvent devant une salle plongée dans le noir et l’arrivée des joueurs et autres se fera au compte-gouttes vers 16h50.

Après le traditionnel débriefing d’avant-match et le début de l’échauffement, nous apprenons que les arbitres désignés ne viennent pas, l’un étant malade, l’autre ne jugeant pas nécessaire de se déplacer… ça commence bien ou mal !!

Après de longs échanges entre coaches, la décision d’appeler un arbitre du club, intervenant en championnat de France – 18 ans et en pré-nationale (en Lorraine..), plutôt que de griller un joueur est prise. Les lorrains seront surpris par le jeu des ersteinois en première mi-temps, solidaires en défense, tout comme en attaque, développant des actions collectives et les arrêts de Laurent ne feront qu’accentuer le  trouble chez l’adversaire. Ce sera donc un mano à mano durant toute cette période et la pause est atteinte sur le score de 14-13.

L’entame de la seconde période ressemble à la première jusqu’à la 34 minutes,  dernière égalisation des sucriers, puis des séries d’exclusions temporaires, principalement du côté des rouges, souvent surprenantes (et le mot est faible...) permettent aux jaunes de creuser l’écart et aux sucriers de lâcher prise et de baisser les bras. Les jaunes continuent sur leur lancée par des contres rapides, à développer leur jeu, sans grande opposition de la part des sucriers pour qui la « messe était dite ». Score final 39-23.

Même si l’aventure s’arrêtait là, la fête de Noël débute dans le bus pendant le voyage du retour. Certains jeunes joueurs ayant intégrés le groupe pour ce match vivront un bizutage digne des joueurs de la 1M. Le trajet du retour (un peu plus long à cause de nombreux arrêts !!) se passera dans la bonne humeur générale.

Les participants : Fred et Laurent, Ludo, Luc, Dodu, Vivian, Jordan, Kéké, Guillaume, Cyrille, Maxou, Seb, Tuss et Clément

Coaches : Philippe et Alex

Les supporters : Delphine, la fille d’Alex et Simone

Un grand merci à Fred (notre chauffeur d’un soir) et à sa copine Delphine (qui s’appelle en réalité PETRA car d’origine russe…)

Page 2 sur 21

Joomla templates by Joomlashine (layout based on jsn_mico_free template, style by Benoit W.)
Masquer pub